Ma chaire, oh, ma chaire, que tu es impatiente...

Oui, j'ai fait toutes les démarches avant de rendre mon véhicule, aussi bien dans ce monde que vis-à-vis de notre Seigneur, en priant que cela soit lui qui prenne tout en charge, Je lui fais confiance. 

Malgré tout ça, je vais quand même à la concession, ceci pour voir ou ça en est. Là, les réponses données ne me conviennent pas, je suis pas satisfait... là, je pose mes mots pour qu'ils comprennent que je veux que cela fasse vite, évidemment ça ne se passe pas comme je veux. Bref, je reparts sans avoir réussi à le faire changer d'avis.

En revenant chez moi, petite étincelle, une petite voix me dit "n'as-tu pas prier ? là, tu ne m'as pas laisser toute la place", je me suis senti penaud. En arrivant chez moi, je me suis remis devant Dieu, en lui demandant pardon et lui disant que je lui donne toute la place, qu'il change ce moment en bénédiction. Le lendemain, je téléphone à la concession dans l'après-midi pour savoir ou mon affaire en est. Là, j'ai la réponse que les papiers sont en cours et que je rendrais le véhicule avant le 15 novembre. 

Je prie aujourd'hui le Seigneur que la personne me téléphone pour me dire la date exacte de restitution; le remercie de m'avoir appris encore la patiente et en même temps de savoir que quand je prie, il est là, il m'écoute .

je me fie à ce que le Seigneur dit en Marc 11:24 : "C'est pourquoi je vous le déclare : tout ce que vous demandez dans vos prières, croyez quevous l'avez reçu et cela vous sera accordé."

Je rends grâce à Dieu.

M.T

Facebook