Lorsue vous lisez les évangiles, lorsque vous écoutez des récits de guérison, vous êtes toujours admiratif mais aussi un peu sceptique en ce sens que cela vous paraît si merveilleux que vous vous dites "ce n'est pas à moi que cela arriverait!".

J'ai un ami, Bernard, qui souffrait d'un cancer très mal situé et qui, d'avis d'expert, était quasi inopérable, du moins en chirurgie classique. Pour ce faire il a été orienté sur Nantes auprès d'un chirurgien spécialisé dans ce type d'intervention.

Verdict: nous allons tenter l'opération mais sachez qu'au mieux vous aurez une poche "à vie" et, si ce que je pense s'avère vrai, je serai obligé, compte tenu de l'importance de la tumeur, de procéder également à l'ablation de la vessie, ce qui vous obligera de vivre avec deux poches.

Vous voyez l'angoisse! Avec l'eglise et ma soeur dans le Sud, nous avons prié pour lui en espérant sur la grâce de Seigneur. Un soir, Bernard accompagné de son épouse, est venu à la maison pour se changer les idées.

Il faut dire qu'il avait "suffisamment de foi pour être guéri" et savait que Dieu peut tout et qu'il pouvait agir pour lui aussi.La soirée se passe puis, au moment de partir, je lui propose de prier, ce à quoi il me répond qu'il ne demandait pas mieux et nous commençons à louer le Seigneur.

A un moment donné je reçois, j'ai la pensée de lui imposer les mains, pensée reprise par mon épouse, comme confirmation de la part de Dieu. Après le lui avoir proposé, et avec son accord enthousiaste, je prie pour lui en lui imposant les mains.

Rien de physique ne se passe et nous nous séparons. Quelques jours plus tard Bernard avait rendez-vous chez le spécialiste pour préparer son admission à Nantes pour l'opération. Celui-ci l'ausculte et, surpris, s'y reprend à deux fois pour déclarer, surpris et quelque peu déboussolé : "Monsieur je ne sais ce qui s'est passé, le traitement peut être, toujours est-il qu'il n'y a plus de trace de malignité, votre tumeur n'existe plus et, j'en suis sur, vous allez passer un très bon Noël".

Vous imaginez sa joie et la nôtre! Oui Jésus est le même, hier, aujourd'hui, éternellement, Amen.

Facebook