Jésus va-t-il -il vraiment revenir sur terre ?

La plupart des gens dans le monde réalisent que Jésus est venu sur terre, il y a environ 2.000 ans. Bien que certains essaient de nous convaincre qu’Il n’est pas venu, la majorité des gens raisonnables, en faisant les recherches les plus élémentaires trouveront que l’histoire prouve qu’Il est vraiment venu une première fois.
La question qui se pose ces temps-ci n’est pas, toutefois, est-Il venu une première fois, mais va-t-Il revenir ? A-t-il même dit cela ?
Tant de temps se sont écoulés depuis sa première venue, est-il vraiment possible de penser qu’Il va revenir ? Le monde a tellement changé... Même s’Il revenait, quand et où reviendrait-Il ? A quoi ressemblerait-Il ? Est-il possible de le savoir ?
Jésus a-t-Il parlé de son retour ?

En fait, Jésus a dit qu’Il reviendrait. Voici ce qu’Il déclara à ses fidèles les plus proches : Que votre cœur ne se trouble point...Lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.(Jean 14 - 1 à 9)
Jésus dit aussi à ses fidèles (disciples) qu’Il était celui au sujet duquel il était écrit qu’Il accomplirait les anciennes prophéties parlant de quelqu’un qui viendrait pour restaurer toutes choses.
Quand Jésus arriva en Israël, il y plus de 2.000 ans, la communauté juive, qui avait en sa possession les écritures anciennes que nous appelons maintenant l’Ancien Testament, était sous l’occupation de l’Empire romain.
Certains pensaient que, puisque les écritures de l’Ancien Testament parlaient d’un sauveur à venir, le but essentiel de la venue de Jésus devait être de les délivrer de leur oppression actuelle. Toutefois, Jésus semblait avoir en tête un but plus élevé, plus vaste et plus complet.
Avant sa mort sur la croix, Jésus fut battu et raillé. Jésus semblait complètement impuissant tandis qu’il était debout devant Caïphe, le grand prêtre à l’époque, qui lui demanda s’Il était vraiment le Fils de Dieu.
Jésus lui répondit ainsi : ” Je le suis. Et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel."(Matthieu 26 - 64)
Imaginez la réaction du grand prêtre ! Caïphe et les autres Juifs attendaient un Messie qui viendrait avec grande puissance et avec gloire.
Dans sa condition sanglante, Jésus n’avait certainement pas l’air d’un roi puissant. En remarquant le rejet des Juifs, Jean, qui avait marché avec Jésus, écrit : ” [Il] est venu chez les siens, et les siens ne l’ont point reçu. Mais à tous ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en son nom, [Il] a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu “.(Jean 1 - 11 à 12)
Après sa résurrection, Jésus a emmené ses disciples sur le Mont des Oliviers (juste à l’Est de Jérusalem) où il fut enlevé dans les nuages sous leurs yeux.
Tandis que les disciples regardaient en l’air avec perplexité, deux hommes vêtus de blanc (des anges) leur dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder le ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.(Actes 1 - 11)
Ces anges ne disaient rien de neuf. Ils se contentaient de confirmer la promesse claire de Jésus qu’Il reviendrait un jour en puissance, en gloire et pour juger.


Les signes du retour de Jésus

Cela fait environ 2.000 ans que Jésus a quitté la terre, et beaucoup se demandent pourquoi Il prend si longtemps à revenir. Beaucoup ont accusé Jésus d’avoir rompu sa promesse de revenir.
Alors, est-il possible que les sceptiques aient raison, et que Jésus ait rompu sa promesse ?
Pierre, qui a aussi marché avec Jésus, prédit que des moqueurs pointeraient du doigt le retard de Jésus et l’accuserait d’avoir rompu sa promesse.
Il écrit : ” sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries,...et disant : ‘Où est la promesse de son avènement ? Car depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.(2 Pierre 3 - 3 à 4)

Peut-être que les sceptiques et autres moqueurs devraient regardé de plus près les paroles de Pierre, ainsi que celles que Jésus prononça sur le temps de son retour, et les événements qui le précèderaient.
En effet, Jésus dit que, bien qu’aucun homme de sache l’heure exacte de son retour, certains indices nous montreront qu’elle se rapproche.
Par ailleurs, les prophètes de l’Ancien Testament et les fidèles de Jésus fournissent également des indications sur ce que le monde sera juste avant le retour de Jésus Christ.
Examinons quelques-uns de ces indices concernant le temps approximatif du retour de Jésus :

• Une augmentation de la quantité et de l’intensité des tremblements de terre
• Une augmentation de la famine
• Une augmentation des guerres
• Une augmentation des épidémies
• Une augmentation de la persécution de ceux qui portent le nom de Jésus
• Jésus proclamé aux nations

Les tremblements de terre, les famines, les épidémies et les guerres se sont produits à travers toute l’histoire humaine, mais Jésus dit qu’il y en aurait une remarquable augmentation avant son retour.
En ces temps de covid – 19 et de confinement planétaire, nous mesurons tout le poids de cette prédiction quant aux épidémies / pandémies.
La persécution des vrais croyants en Jésus a commencé par ceux qui choisirent de le suivre dès le départ et furent envoyés en son nom, Pierre, Jean et les autres.
La persécution, il n’y a aucun doute, augmente aujourd’hui. Plus de disciples de Jésus sont persécutés à présent pour leur foi qu’en tout temps de l’histoire.
Jésus nous dit qu’une telle persécution continuera jusqu’à son retour, de même que la proclamation de son nom aux nations.
Selon Jésus, quand tous ces événements augmenteront en fréquence et en intensité, nous devrons lever les yeux, car son retour sera proche.
Bien que les experts de la Bible ne soient pas d’accord sur tous les détails concernant le retour de Jésus, beaucoup d’entre eux croient que le temps dont Jésus parlait approche rapidement.
Paul dit aux croyants de se tenir prêts ” en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ.(Tite 2 - 13)


Donc, que devons-nous savoir ? si la promesse du retour de Jésus est toujours vraie ? Et si c’est le cas, pourquoi attend-Il si longtemps pour accomplir sa promesse ?

Pierre expliqua la raison du retard de Jésus :

Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de sa promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. (2 Pierre 3 - 8 à 9)

Pierre s’adressait aux croyants qui vivaient des temps d’épreuve et de persécution. Ils désiraient que Jésus revienne au plus tôt.

Toutefois, Pierre leur dit que la priorité de Dieu est de répandre le message de Jésus dans le monde entier, touchant autant de monde que possible. Jésus avait déjà dit à ses disciples que l’histoire de sa vie serait proclamée dans le monde entier en témoignage aux différentes cultures du monde, avant que la fin des fins n’arrive.


La promesse de retour de Jésus est-elle fiable ?

Que répond-on à des moqueurs qui accusent Jésus d’avoir rompu sa promesse de retour ?

D’abord, nous pourrions nous demander comment Jésus savait, il y a 2000 ans, que l’Évangile (la bonne nouvelle le concernant) serait effectivement proclamé dans le monde entier. Comment aurait-Il pu savoir cela à moins de connaître l’avenir ?

Deuxièmement, nous devons considérer les autres promesses de Jésus pour voir si elles ont été tenues. Regardons trois autres choses importantes promises par Jésus :

• Il est l’accomplissement des anciennes prophéties concernant un Messie.
• Jérusalem devait être détruite.
• Il mourrait et se relèverait des morts après trois jours.

Voyons si Jésus a accompli ou non les prophéties messianiques concernant celui qui serait envoyé pour nous délivrer.
La Bible est le seul livre saint contenant une grande portion de prophéties spécifiques relatives aux nations, à Israël et au Messie à venir.
Près de 300 références sont faites dans l’Ancien Testament sur le Messie à venir. Elles parlent de sa lignée, son lieu de naissance, sa trahison, sa mort et sa résurrection.
Les 300 références furent écrites 500 à 1000 ans avant la naissance de Jésus et Il a accompli chacune d’elles.
La preuve des rouleaux de la Mer morte démontre que les prophéties furent écrites au moins 100 ans avant Christ, rendant impossible qu’elles fussent mises en scène.
Les chances qu’une même personne puisse accomplir chacune de ces prophéties sans erreur sont statistiquement impossibles.
L’accomplissement par Jésus de tant de prophéties spécifiques est une preuve convaincante qu’Il était vraiment le Messie promis.
En second lieu, examinons la prophétie de Jésus concernant la destruction imminente de Jérusalem, une prédiction qui semblait impossible à l’époque, et qui choqua ceux qui l’entendirent.
Jésus avertit les Juifs qu’une terrible destruction de Jérusalem venait, accompagnée de la destruction de son temple magnifique.
Les paroles de Jésus s’avérèrent vraies.
Près d'un million de Juifs furent tués quarante ans plus tard quand Titus et l’armée romaine détruisirent Jérusalem. L’historien juif, Josèphe, a consigné par écrit ces signes extraordinaires pendant la chute de Jérusalem en 70 après J.C.

• ” Un météore, ressemblant à une épée, demeura au-dessus de Jérusalem pendant une année entière. ”
• ” Une lumière brillante comme le jour continua pendant une demi-heure. “
• ” Des chariots et des hommes armés furent aperçus dans les airs. “

Josèphe écrit concernant d’autres choses étranges qui se produisirent aussi durant le siège romain. Que signifiaient ces signes ? Certains experts ont pensé que le retour de Jésus fut accompli figurativement par ces signes en 70 après J.C.
Toutefois, l’accomplissement effectif du retour littéral de Jésus à Jérusalem n’a pas encore eu lieu.
La troisième prédiction importante faite par Jésus est qu’Il se relèverait des morts après sa crucifixion.
La prédiction de Jésus met en jeu tout ce qu’Il a dit d’autre. S’Il ne se relevait pas des morts comme promis, pourquoi quiconque continuerait à croire en lui ?
Pourquoi ses disciples auraient préféré la mort – souvent très cruelle - pour un mensonge qui ne leur rapportait rien et pourquoi des milliers de personnes, dès ces débuts du christianisme, ont cru dans un Messie sauveur et ressuscité si Christ n’avait pas effectivement vaincu la mort et ne l’avait prouvé en leur apparaissant, comme preuve ultime de sa résurrection ?

Où Jésus doit-Il revenir ?

La Bible parle du retour de Jésus sur le Mont des Oliviers à Jérusalem.
Certains pourraient demander : ” Pourquoi pas Paris, New York, Londres, Pékin ou Tokyo ? ” Dieu a choisi Jérusalem comme le lieu de son retour. Bien que Jérusalem soit minuscule au milieu de ces autres métropoles, elle est de la plus grande importance aux yeux de Dieu.
Jérusalem (originellement appelé Morija) était le lieu où Dieu dit à Abraham de sacrifier son fils Isaac.
Mais Dieu arrêta Abraham avant qu’il ne sacrifie Isaac, lui procurant à la place un bélier à offrir.
Dieu n’avait jamais eu l’intention de laisser Abraham sacrifier Isaac ; Il mettait à l’épreuve la foi d’Abraham, en nous donnant une image symbolique de son Fils unique sacrifié 2000 ans plus tard à Jérusalem, près de ce lieu-même.
Salomon construit le premier temple sur le lieu-même où Abraham sacrifia le bélier à la place d’Isaac. Ce fut à cet endroit précis que le Saint des Saints se situa, la chambre sacrée où Dieu disait que sa présence demeurait.
Cinq cent ans avant Christ, il fut prophétisé que les Juifs occuperaient Jérusalem quand le Messie arriverait à la fin des temps.
Toutefois, quand Jérusalem fut détruite en 70 après J.C. près d' un million de ses habitants furent tués et le reste s’enfuirent pour sauver leur vie.
La longue histoire de Jérusalem comme lieu principal d’adoration cessa d’exister. Les Juifs et les visiteurs pouvaient seulement rêver de sa restauration future.
Pendant près de 1900 ans suivant sa destruction par les armées romaines, il n’y eut pas de nation d’Israël et Jérusalem devint une zone franche sous occupation étrangère.
Puis, dans la dernière partie du 19ème siècle, les Juifs commencèrent à repeupler la terre d’Israël. Après l’holocauste imposé par les Nazis d’Hitler, les Juifs émigrèrent en masse vers Israël.
Le 14 mai 1948, le rêve vieux de 2000 ans de la renaissance d’Israël se fit réalité grâce à une charte des Nations Unies leur accordant un contrôle partiel de Jérusalem.
Toutefois, dans les heures qui suivirent, cinq armées arabes jurèrent de la détruire. Les tensions entre Israël et les nations voisines devinrent explosives.
En 1967, les armées égyptienne, jordanienne et syrienne encerclèrent Israël. Les titres des journaux disaient : ” L’Égypte jure de détruire Israël. ”
L’armée d’Israël semblait désespérément dépassée en nombres. Mais une attaque surprise par Israël dévasta ses ennemis en l’espace de seulement six jours.
Beaucoup parlèrent de la victoire extraordinaire des Juifs comme d’un miracle. Après la victoire éclair d’Israël lors de la guerre de 1967, Jérusalem appartint finalement à Israël, et la paix espérée semblait enfin en vue.
Pourtant, la prophétie que Jérusalem deviendrait une ” pierre d’achoppement ” pour le monde est en train de s’accomplir.
La renaissance miraculeuse d’Israël a préparé la scène pour le retour du Messie qui demande que les Juifs habitent Jérusalem. Près de six millions de Juifs vivent à présent sur la terre que Dieu avait promise à Abraham.
En un siècle, Israël a explosé d’une presque non-existence en une nation qui domine les grands titres des quotidiens internationaux.

Comment Jésus reviendra-t-Il ?

La Bible parle du Seigneur revenant à la vue de tous, avec grande puissance et gloire.
Cinq cents ans avant la première venue de Jésus, le prophète Zacharie écrivit que le Seigneur viendrait à Jérusalem durant une période de guerre intensive. Jérusalem sera entourée par les armées de ” toutes les nations “.
La bataille sera sanglante et féroce, et les armées d’Israël seront débordées par leurs ennemis. Puis quelque chose changera tout de manière très soudaine.
Tout d’un coup, quand tout espoir semblera perdu, dans le ciel, le Seigneur Jésus lui-même, viendra en puissance dans les nuées.
Cette fois-ci, Il viendra non pas comme un serviteur humble, mais comme le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, avec puissance et majesté, pour apporter la restauration et la justice à sa création.
Il nous est dit : "tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé.(Apocalypse 1 - 7)
Le Seigneur parle à travers le prophète, nous disant comment il sera reconnu quand Il reviendra : ”Ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né." (Zacharie 12 - 10)

En un instant, les Juifs défendant leur ville réaliseront que le Seigneur qui les sauve est le même Jésus que beaucoup de leurs ancêtres ont rejeté.
Comment le reconnaîtront-ils? D’une certaine manière, ce sera comme les disciples reconnurent Jésus après sa résurrection : par les marques de clous dans ses mains.
C’est alors qu’ils pleureront amèrement, et "pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique "(Zacharie 12 - 10). C’est alors qu’ils réaliseront son grand amour pour eux.
Quand Jésus reviendra, l’apparition de sa venue et de sa puissance écrasera ceux qui s’opposent à lui. Il prendra sa place sur son trône glorieux à Jérusalem et il règnera sur les nations avec justice et droiture.
La promesse du retour de Jésus s’accomplira aussi littéralement que les prophéties de sa première venue. Tous les événements prédits qui doivent avoir lieu à la fin se produiront au temps décidé par Dieu.
Son retour sera un temps de joie et de récompense pour les croyants, mais un temps de terrible jugement pour les incroyants.
Trois principes bibliques à se rappeler sur le retour de Jésus :

• Il va revenir
• Personne ne sait quand
• Nous devons nous préparer pour son retour

Nous avons déjà déterminé que Jésus a promis de revenir, et que ses paroles sont sûres. Nous avons vu, d’autre part, que Jésus lui-même a dit qu’Il ne sait pas exactement quand Il va revenir, mais que nous pouvons en reconnaître la saison. Mais comment se préparer pour son retour ?


Comment se préparer pour le retour de Jésus ?

Jésus exhorta ses fidèles à se préparer pour son retour comme si c’était la chose la plus importante de toute leur vie.
Il illustra cela en racontant l’histoire d’un serviteur sage qui préparait les affaires pour le retour de son maître. A une autre occasion, Il indiqua que nous devrions attendre son retour comme une mariée devrait se préparer pour la venue de son époux.
Jésus revient pour les siens. Ce ne sont pas tous ceux qui disent qu’ils le connaissent qui seront appelés les siens. Jésus dit : ” Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Dans ce passage, Jésus nous dit que nos bonnes actions pour Dieu sont sans valeur à moins que nous n’ayons une relation avec lui. Nous devons le connaître, devenir ses enfants.
La seule chose qui comptera quand nous mourrons ou quand nous verrons son retour, c’est de le connaître.

Alors, comment apprend-on à le connaître ?

Puisque Jésus est une personne, nous lui parlons tout simplement, nous le remercions d’être mort pour nous et nous lui disons que nous le voulons comme notre Seigneur.
D’après Jésus, ceux qui mettent leur foi en lui personnellement et le reçoivent dans leur vie, lui appartiennent pour l’éternité.
Quand Jésus reviendra en puissance, Il séparera ceux qui lui appartiennent de ceux qui l’ont rejeté de leur vie. Son retour sera suivi d’un jugement à l’occasion duquel les pensées et les actions de chacun seront ouvertes devant lui.
Si vous connaissez déjà Jésus, il n’y aura pas de jugement futur pour vos péchés, puisque Jésus a déjà payé leur rançon sur la croix.
Comme son enfant, il vous sera donné la vie éternelle avec lui. Vous recevrez aussi des récompenses basées sur votre service pour Christ.
Dans le livre de l’Apocalypse, Jésus déclare : " ...Celui qui atteste ces choses dit : ‘"Oui, je viens bientôt. Amen !..." (Apocalypse 22 - 20). L’apôtre Jean répond alors avec enthousiasme : " Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! (Apocalypse 22 - 20)


Que chacun de nous puisse avoir cette même attitude d’attente heureuse et être prêt pour son retour !

 

 

 

 

 

Rédacteur: Michel.J