Avant de venir au Seigneur, nous avions de gros problèmes financiers et comme beaucoup de personnes, nous étions pris à la gorge et pour nous en sortir, je courais après les voyants qui nous avaient dit que quelqu'un nous voulait du mal, au lieu de nous donner des solutions, ils nous enfonçaient de plus en plus, car il fallait payer ce genre de personne; en plus de tout cela, des problèmes de santé dus aux nerfs, donc anxiolytiques, anti-dépresseurs etc...

J'étais vraiment désespérée, je priais un certain Saint Expédit qui avait le pouvoir, soi-disant, d'aider les personnes qui avaient de gros problèmes, en vain, mais comme on parle souvent du hasard, et bien le hasart a fait que, un certain mois d'août, il y a une vingtaine d'année, 2 jours avant mes congés d'été, une personne qui venait faire un remplacement dans l'entreprise où je travaillais, m'a parlé du Seigneur au moment où j'en avais le plus besoin. Cette personne m'a touchée, par son calme et sa douceur. Je lui posais des questions, elle m'a parlée de sa foi en Jésus, et c'est vrai que plus elle m'en parlait, plus j'étais intéressée, en même temps une soif intense d'entendre parler du Seigneur, toutes les occasions étaient bonnes, et nous ne parlions plus que de cela parce que cela me faisait du bien. Cette personne m'a donnée une Bible et je l'ai dévorée en rien de temps.

Il faut que je vous dise qu'avant de connaître le Seigneur j'étais une personne autoritaire, susceptible, assez agréssive, en plus de cela j'avais très peur du lendemain, j'étais superstitieuse ce qui n'arrangeait rien, bref pas facile à vivre !

Un changement radical s'est opéré en moi, j'ai retrouvé la paix, je ne m'énervais plus, je calmais plutôt les autres, chez moi on ne me reconnaissait plus, c'était vraiment merveilleux ! J'ai découvert que Dieu était vivant, que je n'avais plus à avoir peur de la vie, que tout était simple, que Jésus était mort sur la croix pour moi et qu'Il m'avait pardonné.

Mais voilà, j'étais toujours bourrée de calmants et je souffrais d'une polyarthrite déformante donc, un jour à une réunion comme celle-ci, j'ai demandé la prière pour être guérie de ma polyarthrite.

Et ce soir là, j'étais persuadée que le Seigneur allait me guérir, mais hélas, le lendemain je souffrais toujours autant, par contre je me suis aperçue que la veille j'avais oublié de prendre les somnifères que je prenais depuis plusieurs années, et je n'ai ressenti aucun manque. J'en ai parlé à mon docteur qui m'a répondu que c'était impossible au stade où j'étais d'arrêter comme cela, il fallait le faire progressivement. Pour moi, c'était le premier miracle que le Seigneur faisait dans ma vie. Il a guéri en priorité ce qui devait l'être, c'est à dire toutes ces drogues que je prenais.

Il en a fait bien d'autres miracles, car lorsque l'on marche avec le Seigneur, le miracle est journalier, il est avec nous tout au long de la journée.

FacebookMySpaceTwitterGoogle BookmarksLinkedin