Notre ancien pasteur avait l’habitude de dire « pour qu’une parole de la Parole devienne incontournable, sans contestation possible, il faut qu’elle soit rappelée au moins trois fois ».

Indépendamment de ce que l’on peut en penser, il y a au moins une chose de sure c’est que concernant la séduction nous sommes suffisamment avertis :

 

Matthieu 24-4 à 5 puis versets 11 et 24; Marc 13-5 à 6 puis verset 22; Luc 21-8

 

Colossiens 2-4; 2 Thessaloniciens 2-3 et Ephésiens 5-6.

 

Où en sommes-nous au niveau de la séduction ?

 

Jésus et ses disciples n’ont cessé de mettre en garde que la séduction religieuse serait un signe majeur qui caractériserait le monde à l’approche de son retour.

 

La voie prise par notre société moderne montre que ces anciennes prophéties sont en marche, aujourd’hui, et la scène est en train d’être dressée pour leur accomplissement final dans les quelques années à venir !

 

Une séduction prophétisée !

 

Trois évangélistes différents rapportent les avertissements de Jésus à propos des nombreux faux enseignants qui séduiront beaucoup de monde, à mesure que la fin de cet âge approche (voir l’introduction).

 

Jésus a même averti : « Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus » (Matthieu 24:24).

 

Jésus donna ces avertissements pour aider les croyants à ne pas se laisser séduire L’apôtre Paul se fit l’écho des mêmes avertissements en de nombreuses occasions. Il avertit que de faux enseignants, conduits par un esprit différent, prêcheraient un évangile différent de celui apporté par Jésus, et ils égareraient les gens en leur faisant accepter un faux Jésus différent de Celui des Ecritures

 

(2 Corinthiens 11:3-4).

 

Regardons l’état de l’église aujourd’hui :

 

La religion, le légalisme, les fausses doctrines, l’œcuménisme « tous azimuts » font des ravages considérables au sein de L’Eglise.

 

L’apôtre Paul déjà en son temps prophétisa en ces termes :

 

1 Timothée 4:1 Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques–uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons.

 

Si les fausses doctrines de la prospérité, du « kingdom now », du « rire de Toronto » ou encore celui de la poussière d’or (J’en sais quelque chose, rappelle-toi Bibi) font des adeptes et des heureux, il ne reste pas moins qu’en 2015, environ 15 millions de chrétiens sont sortis des assemblées ces dernières années.

 

Oui, vous avez bien entendu, environ 15 millions !!

 

Les chrétiens de ces Eglises peuvent témoigner du nombre grandissant de personnes qui apparaissent et disparaissent constamment. Cela laisse entendre que quelque chose ne fonctionne pas dans les assemblées et qu’en plus d’être désignés comme « des blessés de la vie », « des rebelles » ou des « insatisfaits », les croyants sont souvent accusés et condamnés par la non réussite d’une vie chrétienne prêchée, promise et impossible à vivre.

 

A cela s’ajoutent les Églises séduites par l’œcuménisme « tous azimuts », l’homosexualité, le business….. Des hommes de Dieu et des mouvements ayant notoriété sur place qui s’allient et se compromettent avec la religion et le péché.

 

Des mariages gays s’officialisent publiquement au sein des communautés chrétiennes sans oublier « l’église entreprise » parlant de résultat, de bénéfice et de patrimoine possédé (à la sueur des chrétiens) révélant ainsi la fierté et la réussite d’un serviteur de Dieu.……..

 

A plus d’un titre, l’Église de Jésus-Christ est et sera impactée par cette actualité.

 

Nous vivons à une très grande échelle ce qu’avaient prédit Paul et Jésus.
Matthieu 24-11 : «De nombreux faux prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens. Parce que le mal ne cessera de croître, l’amour du plus grand nombre se refroidira ».

 

Paul écrit que des faux enseignants, prêchant des doctrines différentes, se présenteront comme des ministres de Jésus-Christ, alors qu’en réalité, Satan les utilise pour séduire des multitudes (2 Corinthiens 11:13-15).

 

Pierre prophétisa aussi l’apparition de faux prédicateurs « qui introduiront sournoisement des sectes pernicieuses […] Plusieurs les suivront dans leurs dérèglements, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux » (2 Pierre 2:1-3).

 

Paul mit en garde les chrétiens, « dans les derniers jours », afin d’éviter les gens « ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force », car de tels individus conduiraient les chrétiens dans la mauvaise direction (2 Timothée 3:1-9).

 

Ces faux enseignants séduiront des gens sincères en utilisant des arguments ingénieux à propos des doctrines, des raisonnements philosophiques trompeurs et des sentiments émotionnels basés sur de vaines traditions humaines (voir Ephésiens 4:14; 5:6-7; Colossiens 2:8).

 

L’exemple type est celui qui lit son horoscope : cela paraît anodin mais vite, très vite il devient accro et puis « il n’y a pas de mal ».

 

Que dire de ce que j’appellerai « des illusions d’optique » :

 

Par amitié, sympathie, sans voir le mal on glisse vers l’ésotérisme : c’est amusant au départ et cela nous procure des sensations nouvelles !

 

Après tout il n’y a pas qu’une vérité, l’essentiel est que tu sois toi, que tu t’épanouisse, il n’y a pas qu’un seul chemin qui mène à Rome, il faut que tu ais un autre regard, sois tolérant, ouvert aux autres, le Christ bien sur que c’était un sage !!.

 

J’en passe et des meilleures, je connais, j’y suis passé. Mon couple, ma famille, ma vie aussi ont failli y passer !.

 

Jésus a dit « Je Suis le chemin, la Vérité et la Vie, nul ne vient au Père que par Moi ». Paul a rajouté «  Il n’y a pas de nom sur la terre, sous la terre où dans les cieux par lequel nous puissions être sauvés … si ce n’est celui de Jésus ».

 

L’instant de vérité viendra un jour pour tous : en qui j’aurai crû et mis ma confiance ? Mon « guide, gourou, voyant, médium etc. » ne sera pas là pour me sauver ! Ne sera-t-il pas trop tard ?

 

Paul expliqua que, peu avant le retour de Jésus-Christ, un homme « impie » – un leader religieux sans scrupule influencé par Satan – séduirait une multitude de gens qui ne connaissent pas la parole de Dieu, « avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers » (2 Thessaloniciens 2:1-15).

 

Jean révéla que cet individu mauvais opérerait « de grands prodiges » et séduirait « les habitants de la terre » par ces prodiges (Apocalypse 13:11-18). Juste avant le retour du Christ, ce grand faux chef religieux entraînera des milliards de gens à adorer une puissante figure politique, influencée également par Satan.

 

Satan est à pied d’œuvre pour séduire les êtres humains.

 

Aussi difficile à croire que cela puisse l’être pour beaucoup, les Ecritures révèlent qu’avant le retour de Jésus-Christ, Satan influencera ces deux hommes – une puissante figure politique appelée la « bête », et un chef religieux charismatique opérant des miracles – pour séduire les peuples de ce monde à suivre Satan lui-même !

 

Il y a des religions officielles qui font autorité dans le monde, des pratiques idolâtres dont les résultats peuvent troubler par une sorte de confusion et le mélange avec des paroles de la Bible.

 

Les milieux évangéliques n'échappent pas à une forme de séduction qui semble moins dangereuse, mais qui maintient les gens dans un état d'infantilisme religieux.

 

Nous pouvons observer dans certains rassemblements et aussi dans beaucoup d'églises, une tendance de plus en plus courante à l'extravagance, les gesticulations, les cris désordonnés et toutes sortes d'excès. On crée une ambiance que beaucoup aiment et recherchent  mais où est DIEU dans tout cela ? 

 

Aujourd’hui, les merveilles de la technologie – dont la radio, la télévision et Internet – ont permis à des centaines et à des milliers de prédicateurs, et d’enseignants autoproclamés, de répandre dans le monde une multitude d’idées contradictoires sur la religion.

 

Certains de ces enseignants religieux prétendent avoir des visions, parler avec Dieu et recevoir des révélations spéciales sur l’avenir en communiquant avec les esprits.

 

Internet, la télévision, la radio et la presse écrite sont submergés d’idées étranges sur la religion.

 

Bien que de nombreux prédicateurs affirment prêcher ce que dit la Bible, ils sont rarement d’accord entre eux. D’autres chefs religieux encore, déclarent avoir trouvé des vérités cachées dans d’autres écrits « sacrés », ou évangiles « perdus », que les érudits chargés de la rédaction de la Bible avaient rejetés depuis longtemps comme étant faux.

 

Grâce aux médias électroniques, notre monde moderne est inondé d’enseignants religieux. Ces faux enseignants abondent, et bon nombre d’entre eux viennent au nom de Jésus-Christ – et ils séduisent beaucoup de monde – exactement comme les prophéties bibliques l’ont annoncé depuis longtemps !

 

Bon nombre des plus grands théologiens de ce monde ne croient pas en un Dieu personnel, et ils ne considèrent pas la Bible comme la parole inspirée de Dieu ; pour eux, il ne s’agit que d’un livre de plus, rempli de mythes et de légendes !

 

Cette attitude de doute et d’incrédulité a pénétré nos sociétés actuelles, au point que beaucoup de gens ne lisent même plus la Bible, et ils ne savent donc pas ce qu’elle contient. Des études ont révélé qu’une grande partie du monde occidental actuel est bibliquement illettré ! La plupart ignorent les prophéties des Ecritures.

 

Ils ne savent pas que Satan est réel, comment il agit, et quelles sont ses intentions. Tout cela fournit un terrain fertile pour que les graines de la séduction germent et croissent – c’est ce que nous voyons, aujourd’hui. Cela a été prophétisé il y a longtemps par le prophète Osée : « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance », parce qu’il a oublié Dieu et rejeté Ses instructions – et nous en récolterons aujourd’hui les conséquences (Osée 4:6).

 

Heureusement que le Seigneur nous a averti : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » (Jean 8:31-32).

 

Ne nous faisons pas d'illusions, mais acceptons l'évidence : Si nous voulons vivre de manière à plaire à Dieu et servir fidèlement le Seigneur par un témoignage conforme à ses instructions, nous entrerons en opposition avec la mentalité du monde et nous en subirons les conséquences.

 

Souvenez-vous de la parole qu’il nous a dite: « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Mais prenez courage car J’ai vaincu le monde ». Jean 15:20

 

L’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

 

Jean 4:23

 

En conclusion, nous concernant, où en sommes-nous, où en es-tu ?

 

Vous savez tous qu’un de nos crédos, dans ce groupe, repose sur le respect, la liberté de chacun dans sa relation avec DIEU et surtout le non-jugement ce qui est certainement le plus difficile à mettre en œuvre.

 

Mais ces principes nous autorisent-ils à faire tout et n’importe quoi ?

 

Au nom de la liberté par exemple, puis-je papillonner de droite et de gauche, prenant un peu par ci et par là et surtout refusant toute contrainte, toute discipline – quel mot horrible !!!- toute prise de décision collective au motif que j’appartiendrai à l’Eglise Universelle de Christ ?

 

Nous venons de quitter une église où DIEU nous en a manifestement écartés, est-ce pour y retourner ou migrer vers un « ailleurs » forcément meilleur, où tout serait à l’image de la terre promise où couleraient en abondance le lait et le miel ?

 

La vision de Christ serait-elle celle d’une église « électron libre » où chacun gravite autour de son soleil, au gré de son humeur, de l’air du temps…

 

Jésus veut de la constance dans une vision et une œuvre collective, où chacun apporte quelque chose et chacun est dépendant de l’autre, à quelque niveau que se soit. Comment un employeur pourrait-il accorder sa confiance à un ouvrier inconstant et inconsistant sur lequel il n’est jamais sur de pouvoir compter ?

 

Cela veut-il dire, comme on nous la si souvent seriné « ne quittez pas votre assemblée » ? Bien sur que non.

 

Nous sommes tous libres d’aller et venir mais là où le Seigneur nous veut.

 

Et lorsque tu as trouvé ta place, gardes-la de peur qu’elle ne t’échappe.

 

Que le Seigneur nous bénisse là où il nous a placé afin que nous y portions du fruit et du fruit en abondance !