Luc 23:33 « Et quand ils furent arrivés au lieu, qui est appelé le Crane, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche ».
 
La souffrance physique de Jésus était intense. Cela a commencé par le châtiment par le fouet qui a littéralement arraché des bandes de peau de Son dos tout en laissant des entailles profondes dans Sa chair. 
 
Beaucoup de personnes mourraient d'un tel traitement. Ensuite, ils Lui ont enfoncé une couronne d'épines sans ménagement sur la tête. Les aiguilles aigües ont entaillé la chair de Ses tempes, et le Sang a commencé à couler sur Son visage. 
 
Ils L'ont aussi frappé au visage, craché dessus et Lui ont arraché des lambeaux de Sa barbe. 
 
Puis ils Lui ont fait porter Sa propre croix par les rues de Jérusalem, jusqu'au lieu de l'exécution, appelé le Calvaire. 
 
Finalement, ils Lui ont enfoncé de larges clous dans Ses pieds et Ses mains, à l'endroit ou le poignet et la main se rejoignent. C'est ainsi qu'Il a été cloué sur la Croix. La Bible dit :
« Son visage était tellement meurtri, plus que celui d’aucun autre homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme.» 
Nous nous sommes accoutumés à voir des acteurs d’Hollywood incarner Jésus dans des films. Ces films ne montrent jamais d'une manière adéquate l'horreur profonde et la violente brutalité de la crucifixion. Ce que nous voyons dans les films n'est rien comparé à ce que Jésus a éprouvé réellement sur la Croix. 
C'est à dire jusqu'à ce que le film « La passion du Christ » nous montre ce qui est vraiment arrivé. C'était vraiment horrible.
 
De larges fissures s'étaient ouvertes sur son cuir chevelu. Le Sang coulait sur Son visage et Son cou. Ses yeux étaient enflés au point de ne plus pouvoir les ouvrir. Son nez avait probablement été cassé et l'os de la pommette aussi. Ses lèvres étaient tuméfiées et saignaient, déchirées par les coups. Il était difficile de L'identifier.
 
Cependant, c'est exactement ce que le prophète Ésaïe avait prédit quand il avait parlé du Serviteur Souffrant 
Ésaïe 52: 14 « De même son aspect n’était plus celui de l’homme son apparence n’était plus celle des fils d’Adam (fils d’homme) ». 
 
Les railleries et les crachats avaient également été prédits par ce prophète :
Ésaïe 50: 6 « J’ai livré mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe ; je n’ai pas dérobé mon visage aux outrages ni aux crachats ».
 
Cela nous amène à la Croix. Jésus est crucifié là, ruisselant de Sang. Et pendant qu'Il est pendu sur la Croix, Il dit sept paroles, assez brèves. C’est à ces sept dernières paroles prononcées par Jésus sur la Croix que l’on va se pencher aujourd’hui.
 
I. La première - le pardon.
Luc 23:33-34 « Lorsqu’ils furent arrivés au lieu, appelé le crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, et l’autre à gauche. 
Jésus dit, « Père, pardonne-leur ; car ils ne savent pas ce qu'ils font’ » 
C'est la raison pour laquelle Jésus est allé à la Croix - pour le pardon de nos péchés. Il savait qu’Il devait être tué depuis longtemps. Bien avant qu'Il soit allé à Jérusalem, Il savait déjà qu'Il y serait tué. Le Nouveau Testament enseigne qu'Il a délibérément choisit d'être crucifié pour payer le prix de votre péché.
I Pierre 3:18 « Christ aussi est mort une seule fois pour les péchés, lui juste pour les injustes, afin de nous amener à Dieu ».
I Corinthiens 15:3 « Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures ».
Ainsi, Jésus a prié « Père, pardonne-leur » alors qu'Il était pendu sur la Croix. Dieu a répondu à sa prière. Toute personne qui regarde à Jésus Christ par la foi et Lui fait entièrement confiance sera pardonné, aura la vie éternelle. Sa mort sur la Croix paye la pénalité de votre péché. Son Sang lave tous vos péchés !
 
II. La seconde - le salut.
De chaque côté de Jésus, il y avait deux voleurs, cloués chacun sur une croix.
Luc 23:39 - 43 «l’un des malfaiteurs suspendus en croix blasphémait contre lui : N’es tu pas le Christ ? Sauve-Toi Toi-même, et sauve nous !  Mais l’autre lui fit des reproches et dit : ‘Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation ?  Pour nous c’est justice; car nous recevons ce qu’ont mérité nos actes; mais celui-ci n’a rien fait de mal’. Et il dit : Jésus, souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton Règne ;  Et Jésus lui dit : ‘En vérité, je te le dis, Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis’ » 
La conversion du deuxième voleur est très révélatrice. Elle montre que :
1. Le salut ne vient pas par le baptême ou une adhésion à une église particulière - le voleur n'a fait ni l'une ni l'autre de ces choses.
2. Le salut ne passe pas par un bon sentiment - le voleur en avait seulement de mauvais - il a été crucifié comme étant sous la conviction du péché.
3. Le salut ne vient pas en allant au devant d’un pasteur ou en levant votre main - Ses mains ont été clouées à une croix, aussi bien que Ses pieds.
4. Le salut ne vient pas « en demandant à Jésus de venir dans votre cœur. » Le voleur aurait été étonné si quelqu'un lui avait dit une telle chose !
5. Le salut ne vient pas en répétant les mots de la « prière du pécheur. » Le voleur n'a pas fait cette prière. Il a seulement demandé à Jésus de se souvenir de lui.
6. Le salut ne vient pas en changeant la manière dont vous vivez. Le voleur n'avait pas le temps de le faire.
 
 
Ce voleur a été sauvé de la même manière que vous devez l'être :
Actes 16:31 « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé ».
Croyez de tout votre cœur en Jésus et Il vous sauvera par Son Sang précieux et Sa justice, de la même manière qu'Il a sauvé le voleur.
 
III. La troisième - l'affection.
Jean 19:25 - 27 «Près de la Croix de Jésus, se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, la femme de Clopas, et Marie de Madeleine.  Jésus, voyant sa mère, et debout auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : ‘Femme, voici ton fils !’ Puis il dit au disciple, ‘Voici ta mère !’ Et dés cette heure-là, le disciple la prit chez lui ».
Jésus dit à Jean de prendre soin de Sa mère. Il y a bien plus à la vie chrétienne après que vous soyez sauvé. On doit prendre soin de vous. Christ a remis Sa chère mère à l'apôtre Jean. Il vous remet aux soins de l'église locale. Personne ne peut persévérer dans la vie chrétienne sans le soin et l'affection de l'église locale. C'est une vérité qui est souvent oubliée de nos jours.
Actes 2:47 « Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’église ceux qui devaient être sauvés ».
 
IV. La quatrième - l’angoisse. 
Matthieu 27:45-46 «Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième heure, il y eut des ténèbres sur tout la terre. Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani ? C’est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ».
Ce cri d'angoisse de Jésus montre la réalité de la Trinité, la Divinité. Dieu le Père s'est détourné, alors que Dieu le Fils a porté vos péchés sur la Croix. La Bible dit :
I Timothée 2:5 « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus l’homme». 
 
 
V. La cinquième - la souffrance
Jean 19:28 - 29 « Après cela, Jésus, qui savait que déjà tout était achevé, dit afin que l’Écriture soit accomplie, dit, J’ai soif.  Il y avait là un vase plein de vinaigre. On fixa à une tige d’hysope une éponge imbibée de vinaigre  et on l’approcha de sa bouche. » 
Ce verset témoigne de la grande souffrance que dut endurer Jésus pour payer la complète rançon de vos péchés : il est vrai que le vinaigre peut apaiser la soif, mais dans ce cas c’était autant de souffrance supplémentaire, imaginer- vous le vinaigre sur les plaies ouvertes qu’il avait déjà subi.
Ésaïe 53: 5 « Mais Il a été transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris ».
 
290px hysope 
VI. La sixième - l'expiation.
Jean 19:30 « Quand  Il eut pris le vinaigre, Jésus dit, ‘Tout est accompli’ puis il baissa la tête et rendit l’esprit» 
Beaucoup de ce que j'ai dit jusqu'ici pourrait l'avoir été par un prêtre catholique. 
Mais sur cette sixième parole se résume la foi évangélique, aussi bien que la foi des baptistes de tous les âges. Jésus a dit, « Tout est accompli. »
 
Jésus avait-Il raison quand Il a dit : « Tout est accompli ? » 
 
L'église catholique dit, « non. » Ils disent qu'Il doit être crucifié à nouveau, et être offert de nouveau à chaque messe. 
 
Mais la Bible dit que c'est faux.
Hébreux 10:10 « Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. »
Hébreux 10:14 « Car par une seule offrande il a rendu parfaits à perpétué ceux qui sont sanctifiés ».
Hébreux 10 :11 - 12 «tout sacrificateur se tient à son poste chaque jour, pour faire son service et offrir souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés ; mais lui [Jésus], après avoir présenté  un seul sacrifice pour les péchés , s’est assis à perpétuité à la droite de Dieu ». 
Jésus a totalement payé (expié) le prix de vos péchés, une fois pour toutes, sur la Croix.
Jésus a tout payé, Je lui dois tout.
 
Jésus a tout payé, Je lui dois tout, 
Mon péché était cramoisi, il est blanc comme neige. 
 
Le péché avait laissé une tache pourpre, 
Il l'a lavé blanc comme neige. 
 
Jésus a tout payé 
 
VII. La septième - engagement envers le Père.
Luc 23:46 « Et lorsque Jésus s’écria d’une voix forte, il dit : ‘Père, je remets  mon esprit entre tes mains’ ; et en disant ces paroles, il expira » 
Jésus a montré Son engagement total envers Dieu le Père dans Ses dernières paroles avant la mort. Nous pouvons remarquer, que ceci reflète les toutes premières paroles dites par Jésus, 
 
Luc 2:49 « Pourquoi me cherchiez-vous, Ne saviez-vous pas qu’il faut que je  m’occupe des affaires de mon Père ? ». 
 
En tout, et pour toute chose, Jésus a fait la volonté de Dieu.
 
L'un des rudes centeniers qui l'ont cloué sur la Croix a écouté ces sept déclarations. Le centenier avait déjà vu beaucoup de crucifixions, mais il n'avait jamais vu un homme mourir de la manière dont Jésus est mort, prêchant un sermon merveilleux pendant que Son Sang s'écoulait et Sa vie.
Luc 23:47 «le centenier, à la vue de ce qui était arrivé, glorifia Dieu, et dit: réellement cet homme était un homme juste. ».
Le centenier a pensé un peu plus à Jésus, et puis a dit,
Marc 15:39 «cet homme était vraiment le fils de Dieu ».
Il est le Fils de Dieu ! Il s'est relevé - ressuscité - vivant, physiquement - d'entre les morts. Il est monté au Ciel. Il est à la droite de Dieu. 
 
Actes 16:31 « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé ».
 
Beaucoup pensent que croire en Dieu est suffisant. Mais ils se trompent. Personne n'est sauvé en croyant seulement en Dieu. 
 
Jésus Lui même a dit :  « Nul ne vient au Père, que par moi » (Jean 14:6). 
 
En réfléchissant on pourrait dire que Christ n'est pas l'une de plusieurs manières d'approcher Dieu, ni est-Il la meilleur de plusieurs manières ; Il est la seule manière. 
 
Si vous ne mettrez pas votre confiance en Jésus, vous êtes perdu ! Qu'importe la manière dont vous vous montrez « bon », même si vous allez souvent à l'église, ou lisez la Bible, vous êtes perdu si vous n'avez pas fait confiance à Jésus. « Nul ne vient au Père, que par moi. » Jésus est le seul dont le Sang peut vous purifier de votre péché. Amen.
 
FacebookMySpaceTwitterGoogle BookmarksLinkedin