Nous connaissons tous ce beau dicton, pas toujours bien appliqué malheureusement.

Tout le corps médical est bien d’accord là-dessus aussi, et nous avons tous entendu parler de la prévention de certaines maladies graves. Ex : le sida…la vaccination ex : la rage.

Les parents aussi veulent bien enseigner leurs enfants en les prévenant de certains dangers qui les guettent dans la vie. L’alcool, le tabac, les drogues etc..

 Le ministère des transports est également d’accord avec ce dicton puisque le rôle des panneaux de signalisation est de nous prévenir afin d’éviter les accidents. Y compris les radars que tout le monde affectionne.

 Nous voyons parfois à la télévision des communiqués de prévention routière. Que tout le monde regarde mais ne sent pas concerné : ce ne sont que les autres qui conduise mal.

Dans le domaine de la vie chrétienne aussi. nous ne manquons pas de nous rappeler : il vaut mieux prévenir que guérir ! C’est avant tout la volonté de Dieu

Jude 1 ;24. « A celui qui peut nous préserver de toute chute ».

  C’est la raison d’être de toute la Bible : prévenir pour nous éviter de tomber ; on pourrait ainsi parler de    

« la prévention biblique et chrétienne »

Faire en sorte d’éviter tellement de blessures, de souffrances, de tristesses, de larmes, de peines, d’échecs si nous nous laissions prévenir.

L’histoire, la mémoire, le passé nous donnent beaucoup d’exemples à retenir. 

J’en n’est pris quelques uns mais il y en a beaucoup d’autres.

1 Le drame du Titanic (14-4-1912) : l’équipage avait été prévenu par d’autres navires que cette zone était encombrée d’icebergs !Trop de confiance il ne pouvait rien leurs arriver. C’était un bateau construit avec les plus grandes technologies il ne pouvait rien lui arriver on connaît la suite.

2 L’abominable affaire Dutroux(Belgique 1996) : si les informations données par des indicateurs avaient été écoutées dès l’enlèvement de Julie et Mélissa, le drame aurait pu être évité.

3 Autre exemple, pendant la Seconde Guerre mondiale, l’attaque contre la marine américaine par l’aviation japonaise à Pearl Harbor (7-12-1941).

Tout aurait pu être évité car à quatre reprises, les services secrets américains avaient été prévenus de la préparation de ces attaques par les Japonais.

Quel dommage ! On aurait peut-être pu épargner la vie de milliers de jeunes soldats.

Et les conséquence de tout cela : les bombes d’Hiroshima et de Nagasaki.

4 l’attaque lâche et meurtrière des tours jumelles de New-York (World Trade Center), le 11-9-2001, par le groupe terroriste Al Qaïda (3000 morts).

 Là aussi, les services secrets étaient au courant de la préparation d’un attentat.

Tous ces exemples nous montrent à souhait combien de peines et de souffrances auraient pu être évitées, si en étant prévenu, on avait pris les mesures nécessaires.

Pourtant il y a un dicton qui nous dit « qu’un homme averti en vaut deux »

La Bible nous redit : « Dieu est capable de nous préserver de toute chute et avec l’épreuve, Il veut nous donner le moyen d’en sortir. »

Dans l’Ancien Testament déjà, la tâche des prophètes était de prévenir le peuple.

Ils devaient servir de sentinelle, pour alerter, pour avertir, pour donner l’alarme.

C’est ainsi que lorsque Dieu envoie le prophète Ezéchiel 3-17, il lui dit :

« Je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël, tu écouteras la parole qui sort de ma bouche et tu les avertiras de ma part. »

Dieu voulait qu’Israël évite ainsi bien des défaites et des échecs. Le prophète apportait une parole de “prévention divine”.

C’est aussi le rôle des parents, des grands-parents de prévenir les enfants et les petits-enfants.

 Ne manquons pas de le faire, même si nous devons leur répéter plusieurs fois.

 Si nous les avertissons, c’est parce que nous les aimons et que cela peut ainsi éviter bien des drames.

Rappelons nous du berger qui préfère casser la patte se sa brebis pour l’empêcher de gambader et d’aller se faire tuer par le loup.

Si Dieu nous prévient, c’est parce qu’il nous aime et veut nous préserver de toute chute.

Pourquoi le message d’aujourd’hui sur ce sujet ? c’est peut être pour nous éviter à chacun d’avoir des regrets, des remords et pour que personne ne dise :

 « Ah, si l’on m’avait prévenu », « Si l’on m’avait expliqué ».

Il est vrai que certains accidents de la vie nous atteignent alors que nous n’y sommes pour rien : une maladie, un licenciement, un échec sentimental, un accident de voiture où nous sommes en droit...

 Mais les gens se sont aussi créé beaucoup de problèmes parce qu’ils n’ont pas voulu se laisser prévenir.

 Savez-vous qu’une bonne partie des patients dans les hôpitaux y sont par leur propre faute ?

 Et même temps tout en se faisant soigner, ils s’empoisonnent devant la porte de l’hôpital en fumant cigarette sur cigarette.

Si on prenait garde à tous les avertissements que l’on nous donne pour préserver notre santé, la moitié des hôpitaux pourraient être fermés ; les caisses de mutuelle Et la sécurité sociale ne seraient plus jamais en déficit !

Dieu veut nous préserver de toute chute.

 Jésus veut nous sauver, il veut pardonner nos péchés pour nous donner la vie éternelle, mais il veut aussi nous prévenir.

Il veut non seulement nous guérir de nos péchés, ça s’est certain mais il veut aussi nous prévenir pour éviter de tomber dans le péché.

 L’Évangile est la bonne nouvelle du pardon, mais il est aussi l’Évangile de la prévention.

— Par exemple, nous préférons nous laisser emporter par la colère et ensuite demander pardon. Ne pourrions-nous pas tout simplement éviter la colère ? 

— Nous choisissons de mentir pour nous sortir d’une situation difficile et puis demander pardon. Ne vaudrait-il pas mieux renoncer au mensonge et dire la vérité ? 

— Certains choisissent de regarder des programmes très dur à la télévision, et ensuite demander pardon, plutôt que de changer de chaîne.

Dieu préfère nous prévenir plutôt que devoir nous pardonner. Le pardon du péché, c’est bien, mais éviter le péché c’est mieux,

Dieu ne va-t-il pas nous donner une fessée pour nous faire comprendre qu’il faut arrêter de pécher.

car le péché même pardonné laisse des traces dans l’âme, dans nos cœurs, dans notre mémoire, dans nos vies.

(prenons Abraham qui a été vers Agar la servante d’ou est né Ismaël …aujourd’hui le monde arabe)

Prenons un autre exemple le roi David, quand il tombe dans le péché avec Bath Shéba ; après cela il fait une magistrale prière de repentance (le psaume merveilleux 51).

 Pourtant Nathan le prophète est envoyé pour dire à David :

2 Samuel 12 :13-14 « L’Eternel pardonne ton péché, tu ne mourra pas. Mais, parce que tu as fait blasphémer les ennemis de l’Eternel, en commettant cette action, le fils qui t’est  né mourra ».

Par la suite, toute la vie de la famille de David va exploser à cause d’une succession d’actes de mauvaise conduite et d’immoralité.

 Le péché même pardonné laisse des traces et des cicatrices.

On peut faire toute sorte d’examen ; On ne verras rien ! ni au scanner, ni à la radiographie, ni à l’IRM, mais les traces sont gravées dans notre âme, dans notre mémoire, dans notre histoire, dans notre vie.

Dieu peut nous préserver de toute chute

Jude 1 ;24,  « vous faire paraître  devant sa gloire, irréprochables dans l’allégresse. »

Je prends encore l’exemple d’une jeune fille ayant un bébé hors mariage, et abandonnée par le père de l’enfant.

Qu’en sera-t-il pour elle lorsqu’elle rencontrera un jeune homme pour se marier ? L’enfant, il est là !

Comment expliquer ? Même s’il y a repentance profonde et sincère, l’enfant est là pour le restant de la vie.

Il vaut mieux prévenir que guérir, parce que parfois la guérison ne vient pas.

Matthieu 7 ;15 « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent a vous comme des brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. »

« Dieu peut vous préserver de toute chute » Jude 24, car il est fidèle et juste, et avec l’épreuve, il prépare le moyen d’en sortir vainqueur

1 Corinthiens 10.13. Nous dit « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’est été humaine ; Dieu est fidèle et ne permettra pas que vous soyer tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation, il donnera aussi le moyen d’en sortir, pour que vous puissiez la supporter ».

 Oui, Dieu est le Dieu du pardon, qui accueille, qui reçoit le pécheur repentant.

Mais il est aussi le Dieu de la prévention qui nous aime et qui veut nous prévenir des dangers et des risques, plutôt que recoller les morceaux d’une vie éclatée.

Prévenir vaut mieux que guérir !

Voilà c’est ce que j’ai fait aujourd’hui ; je vous est prévenu .

A vous de savoir écouter, de savoir obéir, de savoir prendre les dispositions qui s’imposes.

De savoir agir quand il le faut et ne pas remettre pas à demain se qui doit être fait aujourd’hui.

Et que dieu vous gardes, vous bénisses et vous diriges en toutes choses. Amen !

Ne me dites pas que nous ne sommes pas prévenu ! Vous êtes d’accord avec moi !!!!! Merci Seigneur.

FacebookMySpaceTwitterGoogle BookmarksLinkedin