Définition :

 

Du latin appellare « adresser la parole à quelqu’un », « invoquer », « appeler (désigner quelqu’un par son nom ou par un nom) ».

 

En fait Dieu nous adresse la parole, Sa Parole :

 

1 Samuel 15 : 10 ; 2 Samuel 7 : 4 etc.

 

(La Parole de l’Eternel vint à Samuel, La Parole de l’Eternel vint à Nathan)

 

Entendre puis écouter l’appel : Samuel → Parle Seigneur, ton serviteur écoute

 

1 Samuel 3 : 2 à 9 = entendre

 

1 Samuel 3 : 10 à 14 = écouter

 

Comprendre l’appel :

 

* Judas a trahi parce qu’il n’a pas compris l’appel

 

* La compréhension initiale puis son dévoiement par son égo, sa propre perception des choses : Cf. Saül (Je vois le monde comme je suis et non comme il est)

 

Répondre à l’appel :

 

* Refus → Jonas 1 : 1 à 3

 

* Christ et le jeune homme riche (Il s’éloigna car il avait une grande

 

fortune) → Luc 18 : 18 à 23

 

* Scepticisme, demande de garantie → Gédéon Juges 6 : 36 à 40

 

* L’acceptation superficielle → La graine qui tombe sur le chemin mais dont les soucis de la vie empêchent la croissance → Mathieu 13 : 7 et 22

 

Obéir à l’appel :

 

* Parce que cet appel a été clairement identifié et accepté sans équivoque :

 

Par exemple les prophètes

 

Josué 1 : 2 Jérémie 1 : 3 à 4 Ezekiel 1 : 1 à 3

 

* Parce que, bien que non compris dans sa finalité, cet appel s’est fait insistant et sa nature était sans équivoque : il venait bien de Dieu.

 

David a dit oui à Dieu pour combattre Goliath et combien de Goliath dans nos vies

 

1 Samuel 17 : 34 à 37

 

Progresser dans l’appel

 

* La progression dans la compréhension de l’appel : les disciples appelés par Jésus n’ont compris l’appel universel qu’après la Pentecôte mais ils avaient obéi

 

Actes 2 : 14 (et vous tous qui vivez à Jérusalem) et 39 (car la promesse de Dieu a été faite pour vous et vos enfants ainsi que pour tous ceux qui vivent au loin, tous ceux que le Seigneur notre Dieu appellera).

 

* Moïse n’a compris la portée de l’appel de Dieu que bien des années plus tard mais par son obéissance le peuple de Dieu a été libéré.

 

* Abraham n’a pu comprendre toute l’étendue de son obéissance à l’appel du seigneur et pourtant c’est le Père des croyants → Genèse 22 : 15 à 17

 

Cependant il eut la certitude que Dieu tiendrait sa promesse → Hébreux 11 : 11

 

Quel est mon appel en tant que chrétien :

 

Appel général (Pas besoin de « prophéties particulières »)

 

* Bousculer ma vie de religieux : mes certitudes, mon petit confort spirituel, mes petites habitudes, mon rituel et mon formatage religieux

 

Cf. Jésus et les Pharisiens → Mathieu 6 : 2 ; / 6 :5 ; / 6 : 16

 

* Porter l’évangile de paix et d’amour mais aussi de puissance et faire des disciples soit par le témoignage soit par notre attitude soit par les deux

 

Mathieu 28 : 19 et Marc 16 : 15

 

Appel particulier (Besoin de confirmation venant du Seigneur)

 

Que chacun marche selon la part que le Seigneur lui a faite, selon

 

l’appel qu’il a reçu de Dieu → 1 Corinthiens 7 : 17 et 2 Pierre 1 : 10

 

* Par prophétie (appels au Service …)

 

* Par un évènement de la vie (assurances YVON…)

 

* Par une conviction forte étayée par circonstances diverses etc.

 

Quelle sera ma décision ?

 

FacebookMySpaceTwitterGoogle BookmarksLinkedin